• Petite grille automne 1

    Tortue

    Petite grille automne 1

    Fée Laure avec son superbe montage

    Petite grille automne 1

    Cloeti nous a rejoint

     

    Petite grille automne 1

    celle de Mamapah!

    Petite grille automne 1

    voici la broderie de Beya

    Petite grille automne 1

     celle d'Alice

    Petite grille automne 1

    et celle de Kiki

     

     

    Petite grille automne 1Petite grille automne 1

    les ATC de Bleue du 89

     

    Petite grille automne 1

    Véro prolonge aussi les vacances au bord de l'eau!

    Petite grille automne 1

    et voici l'automne de Véro

    Petite grille automne 1

     Cathy nous a rejoint!

    Petite grille automne 1

    et voici celle de Mafalda.

     


    23 commentaires
  • Lecture de la semaine.

    Dans son enfance, Julia Forrester a passé des moments idylliques dans la serre de Wharton Park. Un immense et magnifique domaine où son grand-père était chargé de prendre soin des orchidées. Des années plus tard, Julia est devenue une pianiste de renommée mondiale. Alors qu'elle fait face à une tragédie personnelle, la jeune femme revient sur les traces de son enfance et renoue avec Christopher, l'héritier de Wharton Park. Un journal intime, écrit dans les années 1940 par le grand-père de Julia, est découvert lors de travaux de rénovation. Quels mystères renferment ces pages ? Dans les méandres de l?histoire de deux familles ravagées par la guerre, Julia va découvrir de sombres secrets qui vont bouleverser sa vie. Les secrets de familles resurgissent toujours.

    Un magnifique roman .

    Je suis toujours époustouflée par l'écriture de Lucinda Riley

    Elle sait très bien captiver ses lecteurs et c'est ce qui fait le charme de ses romans, on est prit dans le souffle romanesque et on ne lâche pas son roman avant la fin.
    L'alternance des récits sur plusieurs époques et de pays d'ailleurs en font son originalité.
    Entre les secrets de famille, les trahisons, les événements plus ou moins dramatiques et les dénouements au fil de la lecture, j'avoue qu'il faut suivre mais c'est toujours un plaisir de retrouver cette plume anglaise où toutes les émotions sont exacerbées.

     

    Lecture de la semaine.

    Dans un registre totalement différent, mais j'adore suivre ses exploits!!!

    « On ne grimpe qu'une fois la montagne de la vie. Il faut savoir faire un pas de côté, vivre ses rêves, ne pas se laisser emprisonner. L'homme ne doit jamais se sentir plus grand que la vie. Chaque jour, je le répète à mes filles : en gardant les pieds sur terre, on peut toucher les étoiles. »Mike Horn est un aventurier de l'extrême connu dans le monde entier pour repousser les limites du possible. il a descendu l'Amazone, suivi la ligne d'équateur sur 40 000 kilomètres, bouclé le tour du Pôle Nord durant la longue nuit polaire.Il a marché sur la glace, parcouru le désert, descendu des rapides, frayé son chemin dans la jungle. Jusqu'à ce pari fou : gravir, avec trois amis montagnards, quatre 8 000 mètres à la suite dans l'Himalaya. Sans oxygène, sans cordes, en « style alpin » le plus pur, à la seule force de la volonté? Pour la première fois aussi, ce conquérant de l'impossible se dévoile. Il nous parle de ses motivations profondes, de ses inspirations : son père qui, à l'âge de huit ans, lui a appris à « regarder au-delà du mur » ; Cathy, sa femme, sa Croix du Sud, récemment emportée par la maladie et dont l'esprit accompagne chacun de ses pas.
    Né en 1966 à Johannesburg, en Afrique du sud, Mike Horn a descendu l'Amazone à la nage, fait le tour du monde en suivant la ligne de l'Équateur, aventure qu'il relate dans Latitude zéro (XO Éditions, 2001). Il a également fait le tour du cercle polaire arctique à pieds, exploit qu'il raconte dans Conquérant de l'impossible (XO Éditions, 2005) et a atteint le pôle nord, pendant la nuit hivernale dans Objectif : Pôle Nord de nuit (XO Éditions, 2007).


    3 commentaires
  • Lecture de la semaine.

    Des côtes de Cornouailles jusqu’aux contreforts de l’Himalaya

    Cornouailles, 1876. Après la mort de leur père, Helen, 16 ans, et son frère sont au bord de la ruine. Ian, un mystérieux étranger aussi riche que séduisant, lui fait alors une offre. Si elle l’épouse et le suit en Inde, elle ne manquera plus jamais de rien. Helen, d’abord réticente, n’a d’autre choix que d’accepter cette proposition.
    Très vite, les couleurs et les odeurs exotiques de l’Inde ensorcellent la jeune femme. Mais pourra-t-elle rester heureuse aux côtés d’un homme au passé si trouble ? Cessera-t-il un jour d’être un étranger à ses yeux ? D’autant que Ian cache un secret qui pourrait bien compromettre leur relation…

    Envoûtant! J'ai adoré retrouver des paysages que je connais!


    5 commentaires
  • Sal zéro dépense chez Caillou septembre

    J'ai retrouvé dans mes tiroirs de la mosaïque la pince pour la découper et du joint blanc  il me restait dans le garage de la colle à carrelage, mais de la colle à bois aurait tout aussi bien pu faire l'affaire (j'ai déjà testé!)

    Sal zéro dépense chez Caillou septembre

     

                           Il me restait aussi une découpe en bois en forme de poire,                                                   ni une ni deux voici un sous de plat.

    Sal zéro dépense chez Caillou septembre

     

    Et ma soeur n'avait pas de numéro sur son entrée alors je lui ai fait son N°, j'y ai rajouter des fleurs prisent sur une assiette pour la déco. 


    17 commentaires
  • Lecture de la semaine

    Yolande et Henri se croisent fréquemment devant l’hôpital. Elle vient chaque jour embrasser son fils Christophe qui présente de sévères troubles psychologiques depuis la mort brutale de son père. Lui se rend au chevet de son neveu, Joseph.Yolande et Henri ne se connaissent pas et ils n’ont rien en commun. Pourtant, leurs vies vont se trouver étrangement mêlées. En convalescence chez son parrain, dans une propriété nichée au cœur d’une nature paisible, Christophe rencontre Bernadette, une jeune fille de son âge, qui habite dans les dépendances du manoir des Aulnes. Une amitié complice et sincère se noue entre les deux adolescents. Mais leur innocence est vite rattrapée par les terribles événements qui vont s’abattre sur cette bourgade, jusque-là si tranquille, et dévoiler un lourd secret enfoui depuis de nombreuses années.

    Jean-Paul Romain-Ringuier signe ici un roman à l’intrigue haletante et à l’implacable dénouement. Une histoire peuplée de personnages attachants, profondément humains, passionnés et volontaires, des hommes et des femmes ordinaires que le destin précipite dans des situations extraordinaires qui finissent par les dépasser.

    Lecture de la semaine

    Rose a quitté sa douillette vie de citadine pour s’installer au hameau de Laborde, dans la ferme de son mari Jean. Pas facile de se faire accepter dans ce milieu viticole qui ne jure que par le travail. Pourtant, à force de volonté et de courage, elle emporte l’unanimité. Elle est heureuse, Rose, même si certaines choses la chiffonnent : pourquoi Camille, le jumeau de Jean, la regarde-t-il d’un air narquois ? Et Florine, la fille de la châtelaine, de qui tient-elle cette étrange marque sur l’épaule ?

    Une lecture très agréable.


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires